Home / Toiture conseils / Quel isolant choisir ?

Quel isolant choisir ?

Les isolants écologiques sont multiples, pour n’en citer que le chanvre, le liège expansé, la fibre de bois, le lin, la cellulose, la laine, la plume et bien d’autres encore. Mais quel isolant choisir ? Nous vous proposons de découvrir ci-dessous les principaux critères de choix à prendre en compte avant de décider quel isolant adopter.

Les avantages des isolants écologiques

D’origine végétale, les isolants écologiques détiennent un meilleur écobilan comparé aux isolants synthétiques ou minéraux qui monopolisent pourtant le marché. En effet, Les isolants écologiques sont constitués de matières premières recyclables et renouvelables, ils ont un impact moindre sur la santé et la qualité de l’air interne, une faible quantité d’énergie grise et de diffusion de CO2 est constatée pour leur conception. Il faut cependant souligner que ces écobilans sont dans certains cas altérés, notamment par le transport. Ainsi, il convient de vous informer quant à la provenance des matériaux et optez de préférence pour ceux qui ne se transportent pas sur un trop long parcours.(voir: isolant toiture)

Devis isolation toiture gratuit

Les critères de choix à considérer

Le principal critère de choix à prendre en compte lors de l’achat d’un isolant écologique est le lambda ou conductivité thermique. Celui-ci permet de calculer la capacité de l’isolant à diffuser la chaleur. Plusieurs isolants écologiques possèdent un lambda aussi faible que l’isolant le plus réputé du marché actuel : la laine de verre. Mais d’autres critères sont également à considérer.
On notera entre autres un atout non négligeable que présentent les isolants écologiques par rapport aux isolants synthétiques ou minéraux. Cet atout réside dans leur perméabilité à la vapeur d’eau, cela aide les parois à garder leur caractère respirant, et à éviter les problèmes de condensation, tout en offrant une excellente étanchéité à l’air.
En outre, certains isolants écologiques sont à même de stocker la chaleur et de la restituer avec un déphasage avantageux, tout à fait indispensable pour bénéficier d’un bon confort en période estivale.
Enfin, certains d’entre eux disposent d’un autre atout : ils sont capables d’emmagasiner la chaleur pour la restituer avec un intéressant déphasage, bien utile pour le confort d’été. Un déphasage qui approche ou dépasse les 10 heures permet de compenser le déphasage jour/nuit : la chaleur accumulée en journée ne se transmet qu’à partir du soir, quand la température extérieure permet de rafraîchir la maison.

Soyez attentif à l’humidité

Cependant, dans le cas où un toit affiche des fuites ou un mur présente des traces d’humidité, il faut obligatoirement en déceler l’origine et adopter une solution durable. A défaut de quoi, votre isolant n’aura plus la même efficacité et sa durabilité en sera grandement affectée. En fonction de la source du problème, vous aurez à calfeutrer les fuites, à décroûter les enduits imperméables, à installer un drain tout au long du mur, à poser un dispositif d’électro-osmose ou encore à disposer une barrière étanche contre les remontées capillaires. En cas de très faible humidité, vous avez la possibilité d’isoler votre mur. Prévoyez cependant une épaisseur adéquate afin de garder une lame d’air aérée et une protection entre l’isolant et la lame d’air, sinon optez pour un isolant imperméable à l’humidité à l’instar des plaques de liège.

Scroll To Top