Home / Isolation de toiture / Isolation : les clés du confort.

Isolation : les clés du confort.

Tout le monde le sait, une habitation digne de ce nom doit jouir d’une bonne isolation. Et bien évidemment, en dépit de l’utilisation d’un dispositif de chauffage ultrasophistiqué, si le logement n’est pas étanche, cela implique de grosses dépenses d’énergie, d’où la nécessité d’une isolation efficace.

L’isolation des murs

Dans l’hexagone, 90 % des travaux d’isolation sont effectués par l’intérieur. Cependant, l’isolation extérieure connaît de plus en plus d’engouement.
Il faut toutefois savoir que l’isolation intérieure est moins onéreuse. Elle consiste à traiter les murs, d’une pièce à une autre. Le principal atout de ce type d’isolation est que le paiement peut être effectué sur plusieurs mois. Cependant, l’isolation par l’intérieur engendre une perte de surface habitable non négligeable, en fonction de l’épaisseur de la couche de l’isolation. De plus, les ponts thermiques sont très difficiles à traiter, en particulier au niveau des points de jonction entre les planchers et les murs et sur les balcons.(site: cout isolation toiture)
En revanche, l’isolation par l’extérieur offre de nombreux atouts et de meilleurs résultats. En effet, ce type d’isolation est plus esthétique et pratique. Pour optimiser ses performances, un bon choix de l’isolant ainsi que de son épaisseur est important. De plus, l’isolation par l’extérieur offre une excellente inertie thermique et améliore le confort tout au long de l’année. En période hivernale, elle protège du froid tandis qu’en été, elle réduit la pénétration de la chaleur au sein de la maison et contribue de ce fait à sa régulation. Cependant, son coût est assez élevé. Il dépend de la superficie à isoler. Sa mise en œuvre requiert en plus un échafaudage et des travaux induits.

Devis isolation toiture gratuit

L’isolation de la toiture

Une mauvaise isolation d’une habitation, en particulier au niveau du toit, peut engendrer des surcharges financières non négligeables. Si vous avez des combles non aménagés accessibles, pensez à vérifier l’état du toit. Si vous apercevez les ardoises ou les tuiles de ce dernier, cela signifie que votre demeure ne jouit pas d’isolation et c’est le cas de plusieurs constructions entamées durant les années 70.
Vous pensez que votre toit est isolé ? Observez-le de près et si l’isolant est tassé, s’il a été attaqué par des rongeurs ou des insectes, ou s’il présente des empreintes d’humidité, il est sûr que ses performances en sont réduites. Pour remédier à ce problème, pensez à poser des panneaux épais, de préférence en double couche.
Si vos combles sont perdus et difficilement accessibles, utilisez une machine à souffler pour disposer sur le planche une couche épaisse d’isolant en flocons tel que la laine de verre, la fibre de bois, l’ouate de cellulose ou encore la laine de roche à souffler. Si par ailleurs vos combles sont perdus mais facilement accessibles, faites poser un isolant souple en rouleau sur le plancher. Avant d’entamer le travail, regardez si le plancher détient une solidité suffisante pour soutenir le poids de l’isolant. Ce plancher doit également être étanche à l’air. Dans le cas contraire, avant d’installer l’isolant, couvrez votre plancher d’une membrane d’étanchéité.

Scroll To Top