Home / Bon à savoir / Toiture: le toit plat

Toiture: le toit plat

Architecture originale en adéquation avec le style de la maison ou aménagement d’une terrasse, le toit plat est assez rare en France. Qu’est-ce qu’un toit plat et quels sont les matériaux à utiliser ? Suivez le guide…

Bien que le plus répandu soit le toit pentu, on trouve de temps à autre des toits plats sur des maisons originales ou dites modernes. Le principe est pourtant attractif car en coulant sur son support une chape de béton, il permet non seulement de couvrir le toit mais aussi d’en faire une terrasse ou d’avoir une surface pour l’installation de panneaux solaires. Le seul inconvénient étant de savoir si la base de la maison que sont les fondations en acceptera le poids. Contactez pour cela un architecte ou un maître d’oeuvre qui sera en mesure de vous répondre et vous établira une analyse complète des matériaux à utiliser, dans le cas d’une réponse positive à vos questionnements.

Qu’est-ce qu’un toit plat ?

Un toit plat n’est pas tout-à-fait plat mais très légèrement incliné (5 % environ) pour l’évacuation des eaux pluviales vers les égouts, via les gouttières. Des parcelles du toit sont également trouées et reliées aux gouttières, évitant ainsi la stagnation de l’eau.

toit plat 2

Quels sont les matériaux utilisés ?

Deux techniques existent. On fait appel le plus souvent à la pose de couches d’une membrane goudronnée pourvue de graviers, procédé moins onéreux autorisant une isolation convenable. La deuxième technique est la pose d’une membrane dite élastomère afin de s’abstenir du goudronnage d’un toit et de par-là même de son poids, procédé plus simple à l’entretien et durable dans le temps. Ce sont deux pratiques spéciales de chauffage à haute température.

Une troisième technique existe mais elle n’est pas un procédé de chauffage à haute température et ne permet pas la pose sur une grande surface de toit car elle est d’un seul tenant. Il s’agit simplement d’une pose auto-adhésive d’une membrane.

Scroll To Top