L’ultime protection pour la toiture terrasse

L’ultime protection pour la toiture terrasse

Avec sa faible pente, la toiture terrasse peut être confondue avec une vraie terrasse, d’où son nom. Elle peut être accessible, mais son accès est strictement réservé à l’entretien le cas échéant. De plus, une couche végétale peut être aménagée sur ce genre d’ouvrage. Avec de telles propriétés, les toitures terrasses s’usent plus rapidement. Ainsi, elles durent généralement moins longtemps qu’une toiture en pente classique. Pour augmenter la durabilité de votre toiture et sa sécurité, plusieurs protections finales peuvent être envisagées.

[button color=”orange” size=”medium” link=”https://www.isolation-toiture.fr/devis-gratuits/” ]Devis isolation toiture gratuit[/button]

La nécessité de protéger les éléments de la toiture terrasse

Les grandes variations de températures rencontrées à la surface d’une terrasse sont à l’origine d’une dégradation rapide du toit. De plus, les rayons du soleil touchent de plein fouet cette partie de la maison et la vieillit irrémédiablement.

Il y a ensuite la circulation périodique lors de l’entretien du toit, ou permanent si le toit est accessible. Le poinçonnement causé par le trafic piétonnier altère petit à petit la structure du toit, qui finit par ne plus supporter le poids des personnes circulant, et s’effondre, entraînant plus des dégâts à l’intérieur de la maison.

La protection devra donc avoir à la fois une action thermique et mécanique.

Les types de protection

Plusieurs méthodes peuvent être employées pour protéger votre toiture terrasse.

L’auto-protection est destinée à la toiture à pente supérieure ou égale à 5 %. C’est la dernière couche appliquée pour la couche d’étanchéité qui peut engendrer cette propriété. Elle peut être obtenue grâce à une couche métallique mince (inox, aluminium, etc.) ou avec des minéraux (paillette d’ardoise, etc.).

La protection lourde peut être meuble et composée de gravillons ou de granulats. Elle peut dans certains cas être dure, avec un dallage recouvert d’une couche de terre. La protection lourde doit être très rapidement posée au-dessus de la couche d’étanchéité après la pose de celle-ci.

La végétalisation de la toiture peut également augmenter sa durabilité. Elle s’obtient par le simple maintien d’un couvert végétal sur une fine couche de terre au-dessus du toit. L’isolation des combles est en sus assurée sans la nécessité d’un quelconque entretien.

Enfin, mettre en place un petit jardin peut tout à fait jouer le même rôle que la végétalisation précédente. Option réservée bien entendu aux toits ouverts à la circulation humaine. Elle est très appréciée par ceux qui ont la main verte, elle est également économique et embellit fortement votre cadre de vie (si toutefois vous rechignez à bien l’entretenir).

Le garde-corps

Laisser des personnes circuler librement sur un toit d’une assez grande hauteur n’est pas exempt de risques. Un accident grave peut arriver en une fraction de seconde, les risques étant accentués par le toit déjà en mauvais état. Que ce soit pour la personne qui exécute l’entretien ou pour les enfants qui jouent, il faut mettre en place un garde-corps. D’une hauteur minimale de 1 mètre, il sera de préférence plein pour les personnes ayant ou prévoyant d’avoir des enfants. Si toutefois, la perspective d’un garde-corps à barreaux vous tente, prévoyez des barreaux verticaux plutôt qu’horizontaux espacés d’au plus 11 cm chacun, tout cela encore pour la sécurité de vos chers enfants.

cap0

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici