La meilleure isolation pour le toit en pente

La meilleure isolation pour le toit en pente

Il existe de nombreuses configurations pour les toitures, mais le toit en pente est très certainement la plus répandue. Bien qu’elles soient toutes uniques selon la maison, un toit en pente est généralement constitué d’éléments récurrents, allant de la charpente à l’intérieur, jusqu’à la couverture et les conduits d’évacuation des eaux qui sont les éléments les plus externes. Entre ces derniers se trouvent les éléments qui assurent l’isolation thermique et/ou phonique du toit, qui sont le matériau isolant et l’écran sous-toiture. Méconnus et pourtant d’importance capitale, ceux-ci sont souvent négligés dans la plupart des foyers. Mais pour bien en prendre soin, il est important de connaitre certaines particularités du procédé d’isolation des toitures en pente.

[button color=”orange” size=”medium” link=”https://www.isolation-toiture.fr/devis-gratuits/” ]Devis isolation toiture gratuit[/button]

La nécessité d’une bonne isolation

La majeure partie de l’air chaud d’une maison remonte vers les combles. Ils sont alors le lieu où se déroulent les échanges de chaleur les plus intenses. Environ 30% des déperditions de chaleur d’une maison passe ainsi à travers le toit. Afin de réduire ce taux au maximum, il est important de bien l’isoler.

Une bonne isolation améliore le confort de la maison, et permet aussi de faire des économies. Ce genre d’installation augmente également la valeur marchande de votre bien et allonge sa durée de vie.

Procéder à l’isolation de vos combles

Les combles sont la partie de la maison qui est en contact direct avec le toit. Vous devrez vérifier préalablement l’état de votre toiture, car un toit en mauvais état est une véritable passoire pour la chaleur, inhibant l’action d’isolation. Il faudra alors effectuer des réparations le cas échéant, sinon l’isolation est inutile.

Isolation par l’intérieur

Cette technique courante est envisagée lors de l’aménagement des combles. La pose de l’isolant (en panneaux ou rouleaux semi-rigides) se fait en-dessous de la toiture existante. La couverture n’est donc pas impliquée dans les opérations. L’isolant pourra être constitué d’une seule couche (et appliqué directement aux chevrons) ou de deux couches (la première calée entre les chevrons et la seconde la recouvre en couches croisées).

L’isolation par l’extérieur

L’isolant sera placé au milieu de la couverture et de la charpente. Cette solution n’affecte pas le volume habitable des combles contrairement à l’isolation par l’intérieur. Elle offre aussi une meilleure protection en arrêtant l’action des ponts thermiques. Privilégier-là pour une construction neuve.

Les matériaux isolants

Les isolants peuvent se présenter sous diverses formes, mais les plus fréquentes sont les panneaux, les rouleaux, les mousses, et la pâte projetée. Toutes possèdent une résistance thermique notée R. Les isolants performants ont un R élevé.

Les panneaux

      La laine de roche

Excellente pour une isolation à la fois thermique et phonique, elle est également économique et isolant se pose facilement. Une association avec d’autres isolants n’est cependant pas proscrite, ne serait-ce que pour une amélioration de la résistance à l’humidité.

      Le polystyrène

C’est l’isolant thermique de prédilection pour les combles, car facile à poser et peu onéreux. Toutefois, il prend inflammable, et une mauvaise pose peut altérer ses performances.

      La fibre de bois

Revenu à la mode dans les années 90, ce produit est un bon isolant thermique. C’est aussi un bon isolant acoustique, quoiqu’il prenne feu facilement s’il n’est pas ignifugé.

      Le verre cellulaire

Naturel ou recyclé, c’est un isolant à la pointe de la technologie. Sans danger pour la santé et pratiquement inerte au feu, il est toutefois très onéreux.

[button color=”orange” size=”medium” link=”https://www.isolation-toiture.fr/devis-gratuits/” ]Devis isolation toiture gratuit[/button]

Les rouleaux

      Les laines végétales ou animales

Naturelles, leur arrivée sur le marché est plutôt récente. Elles offrent une très bonne performance contre les déperditions de chaleur, notamment les laines végétales.

      La laine de verre

Aux propriétés proches de la laine de roche, elle est imputrescible et résiste bien au feu. Son ennemi est l’humidité, qui a tendance à la dégrader.

Les mousses

      Le polyuréthane

Très bon isolant thermique et résistant à l’humidité, il dégage toutefois des vapeurs toxiques en cas d’incendie, et est relativement cher.

      La pâte projetée : l’ouate de cellulose

Issue de l’industrie du recyclage de papiers, c’est un bon isolant thermique. Elle n’est cependant pas recommandée en raison de risques sanitaires, notamment pour les poumons.

cap0

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici