La toiture terrasse ou toiture plate

La toiture terrasse ou toiture plate

En ce qui concerne les options de toitures, comme la toiture en pente et la toiture arrondie, la toiture plate fait encore figure d’exception. Même si son utilisation ne cesse d’augmenter, elle reste encore bien loin derrière dans le classement des préférences. Étant donnés les aprioris culturels des bâtiments français, cela n’est peut-être pas surprenant. Cependant, le toit plat, appelé aussi toiture terrasse, possède de réels atouts qu’il serait avisé de connaitre.

[button color=”orange” size=”medium” link=”https://www.isolation-toiture.fr/devis-gratuits/” ]Devis isolation toiture gratuit[/button]

Les modèles de toit plat existants

Ce type de toit peut s’accommoder de tous les matériaux. Que vous appréciiez le bois pour son rendu champêtre, ou que l’aspect industriel du métal vous sied plus, tout est faisable avec le toit plat. Une option en béton existe également. Comme chaque matériau a ses caractéristiques propres, la pente de la toiture terrasse dépendra de ceux-ci. Cependant pour être classé comme “plat”, un toit devra avoir une pente inférieure à 15°.

Ensuite, un toit terrasse pourra être accessible ou inaccessible, c’est-à-dire que vous aurez la possibilité de vous y déplacer souvent, ou non.

Dans le cas d’un toit accessible, l’option la plus courante est l’aménagement en terrasse, si commune d’ailleurs que beaucoup de personnes pensent à tort qu’une toiture terrasse est la seule manière d’avoir un toit plat. Vous pourrez aussi agrémenter la terrasse d’un véritable jardin suspendu, très agréable dans le cadre d’une grande ville pour s’y détendre à l’abri du stress.

Si toutefois vous décidiez que le toit ne sera accessible que pour les rares entretiens, vous pouvez soit le laisser tel quel, soit y installer une végétation. En plus du côté esthétique, cette couche de verdure assurera l’isolation de votre toiture. Néanmoins, il faudra tenir compte de la charge supplémentaire que représente cette végétalisation sur les fondations et les murs porteurs de la maison.

Isolation et étanchéité

Un isolant spécial sera préconisé. En plus d’être capable de résister aux intempéries, il devra aussi être assez robuste pour supporter le piétinement quotidien. Pouvant être installé de l’intérieur, l’isolant est surtout recommandé à l’extérieur. Les modèles d’isolation internes favorisent en effet la condensation et donc l’accumulation d’humidité, occasionnant un risque de à maladies et d’allergies diverses.

L’ancien problème d’étanchéité du toit plat est aujourd’hui résolu grâce aux progrès de la technologie, avec la membrane d’étanchéité qui peut et doit être installée sur l’isolant. Mais pour ne pas trop vite l’abimer, une protection finale est nécessaire.

La terrasse béton

C’est la plus classique d’entre toutes. Plusieurs méthodes peuvent être employées dans sa construction : en prédalle, coulée sur place en voiles, en dalles sur ossature armée, en béton précontraint, ou en poutrelle hourdis. L’isolant pourra être posé au-dessus ou en-dessous de la structure, et l’étanchéité est assurée grâce au bitume. Le pourtour sera surélevé d’environ 15 cm.

La terrasse bois

Supporté par une structure en acier au-dessus de solives, la terrasse bois comprend comme son nom l’indique une ossature en bois. Au-dessus seront ensuite installés le matériau isolant et la membrane d’étanchéité. Le principal problème qui peut survenir pour ce type de toiture terrasse est le point de rosée, un phénomène thermique à l’origine de la formation de gouttelettes d’eau à l’intérieur du toit.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici