L’évacuation d’eau pour la toiture arrondie

L’évacuation d’eau pour la toiture arrondie

La mise en place d’un système d’évacuation d’eau pour le toit est vivement conseillée. La toiture arrondie ne possède pas de spécificités en matière d’évacuation des eaux de pluie, quoique sa forme facilite naturellement ce processus. Tout comme leur équivalents pour la toiture en pente, les systèmes d’évacuation pour ce type de toit se présentent sous différentes formes, matériaux et dimensions, qui ont chacun leurs points forts et leurs inconvénients.

[button color=”orange” size=”medium” link=”https://www.isolation-toiture.fr/devis-gratuits/” ]Devis isolation toiture gratuit[/button]

Description du système

Il se divise en deux parties bien distinctes : d’un côté les gouttières, et de l’autre les tuyaux de descente. L’eau de pluie ruisselle par gravité sur la couverture du toit. Les filets d’eau qui se créent ensuite sont recueillis par des gouttières horizontales, placées de façon à ce qu’aucune goûte ne leur échappe. Les tuyaux de descente latéraux servent ensuite à acheminer les liquides vers les systèmes d’évacuation des eaux usées.

Les avantages

En premier lieu, un bon système d’évacuation vous permet de faire des économies sur laréparation et l’entretien du toit. Sa longévité en sera accrue, car l’eau s’écoulera rapidement durant les averses, en évitant qu’elle ne stagne. De plus, vos murs seront épargnés par les éclaboussures, souvent sources de moisissures, de champignons et de fissures.

Ce que dit la Loi sur l’évacuation des eaux du toit

Il existe certaines directives à suivre. Vous êtes notamment tenu de mettre des gouttières si votre maison se trouve en bordure de terrain. En effet, l’eau risquerait de finir chez votre voisin, ce qui est prohibé, et probablement néfaste à vos relations.

Les gouttières

      Formes et dimension

Deux formats de gouttières existent, il y a les chenaux et les gouttières pendantes. Les premières sont solidaires de la toiture et de la corniche. Elles sont extrêmement discrètes et ne risquent pas de ruiner l’esthétique de votre maison. Les secondes pendent comme leur nom l’indique, suspendues par des crochets. Elles sont notablement moins onéreuses que les précédentes, mais cependant, nécessitent plus d’entretien à cause des crochets. Quant aux dimensions, sachez que les chenaux sont plus imposants.

      Les matériaux

Divers matériaux sont disponibles pour les gouttières. Généralement, les matériaux métalliques sont plus résistants. De plus, ils sont facilement réparables et ne requièrent donc pas de remplacement en cas d’altération (trous, rouille, etc.). En revanche, ils sont plus sensibles aux pluies acides. Les gouttières en cuivre sont très pratiques, mais prennent progressivement une couleur verdâtre à cause du vert-de-gris (rouille du cuivre), ce qui peut ne pas être du goût de tout le monde.

Le plastique est le matériau le plus accessible. Quoique facile à poser, sa qualité laisse parfois à désirer.

      Le tuyau de descente

C’est la déviation verticale des gouttières, assurant le transport des eaux vers le bas. Son diamètre sera en fonction de la longueur des gouttières et de la pente de votre toit arrondi. Il peut déboucher à un puisard,  une citerne ou un tonneau-citerne. Dans tous les cas, veillez à respecter une distance de 2 cm avec le mur pour éviter les risques relatifs à une fuite.

cap0

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici