Bien ventiler une toiture arrondie

Bien ventiler une toiture arrondie

Les divers éléments constituant une toiture arrondie, de la couverture à la charpente, en passant par la sous-toiture et l’isolation, ont pour rôle de vous protéger contre les menaces extérieures. Mais dans certains cas, c’est de l’intérieur de la maison que vient l’agression. Il s’agit ici de la vapeur d’eau, qui remonte dans les étages supérieurs, favorisant l’apparition de moisissures et de champignons. Une solution pour vous prémunir de ces avaries est de bien ventiler votre toiture arrondie.

[button color=”orange” size=”medium” link=”https://www.isolation-toiture.fr/devis-gratuits/” ]Devis isolation toiture gratuit[/button]

La nécessité de la ventilation

La ventilation agit principalement au niveau du vide laissé entre la couverture et l’écran sous-toiture. Elle assure également une double fonction, en maintenant une atmosphère adéquate dans cette sous-toiture tout au long de l’année. Ainsi, votre sous-toiture restera au frais pendant l’été, alors que l’hiver venu, elle s’assurera plutôt que l’air reste sec.

Comme la sous-toiture est un espace rempli d’air, ce dernier se réchauffe vite pendant les journées ensoleillées de l’été. Le résultat, c’est comme mettre en marche le chauffage dans les combles. Vous remarquerez alors que durant ces mois chauds, les pièces du dessus sont toujours plus chaudes que celles au rez-de-chaussée, rendant presque inutile la présence de l’isolant.

L’hiver, c’est la différence de chaleur et d’humidité avec l’extérieur qui pose problème. L’air de la maison se charge de vapeur d’eau, et cette humidité va naturellement se déplacer vers la sous-toiture. La vapeur s’y condense sous l’action des températures hivernales du toit. L’eau peut alors détériorer l’isolant et tous les autres éléments de la toiture, entraînant des risques d’apparition de moisissures, de champignons, et de pourritures pour le bois. Le toit, endommagé, menacerait alors de s’effondrer. Pire, vous et vos enfants serez exposés à des risques sanitaires. De plus, l’humidification de l’isolant cause la formation de ponts thermiques, qui en d’autres termes, ne fonctionnera plus de manière adéquate.

La ventilation, en chassant l’humidité, est la solution à ces problèmes.

Les dispositifs de ventilation

Pour garantir le bon fonctionnement d’une ventilation, le toit arrondi peut être équipé soit d’une chatière, soit de plusieurs entrées d’air couplées à des sorties.

      La chatière

Petit orifice aménagé dans une toiture, la chatière permet une ventilation optimale pour les pièces situées directement sous les combles, qu’elles soient aménagées ou non. Elle est généralement fabriquée en zinc, en terre cuite, ou d’autres matériaux aussi résistants que la couverture du toit. Comme elle est directement intégrée à la toiture, elle se fond naturellement dans le décor de la maison.

      Les entrées et sorties d’air

La création de ces passages d’air suit quelques règles simples mais essentielles. En premier lieu, leur taille ne doit pas trop différer. Les disparités engendrent en effet des pressions sous le toit, et peut à terme endommager l’installation, voire toute la structure. Ensuite, placez les entrées à la base et les sorties plus en hauteur, car en se déplaçant à travers le circuit, l’air se réchauffera et deviendra plus léger. Il aura donc tendance à remonter, en circulant naturellement sans l’aide d’appareils.

cap0

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici