Bien préparer son toit pour l’hiver

Bien préparer son toit pour l’hiver

Une petite inspection de sa maison une fois de temps en temps est un bon moyen de garder un œil sur l’état des différentes façades, et de procéder ainsi aux entretiens nécessaires. Malheureusement, la plupart des personnes se limitent à ce qu’elles peuvent voir ou apercevoir, et dans une moindre mesure, atteindre. C’est pour cette raison que le toit est souvent mis en reste lors des travaux d’entretien, ce qui peut être extrêmement dommageable sur le long terme. Le toit est le premier rempart face aux aléas de la météo, et comme chaque époque de l’année apporte avec elle son lot de calamités, il est avisé d’apporter les entretiens nécessaires en fonction des saisons. Nous parlerons ici principalement des préparations du toit utiles pour faire face à un rigoureux hiver.

[button color=”orange” size=”medium” link=”https://www.isolation-toiture.fr/devis-gratuits/” ]Devis isolation toiture gratuit[/button]

Procéder à une vérification digne d’un professionnel

Le premier obstacle à une bonne vérification de l’état du toit, est déjà de ne pas savoir ce qu’il faut vérifier ni comment s’y prendre. Il suffit pourtant de se focaliser sur quelques éléments essentiels, afin de juger de l’ampleur des mesures nécessaires, allant du simple nettoyage, au remplacement complet de la couverture, voire de toute la toiture.

Avant de commencer, assurer vous déjà d’avoir accès au toit. Pour ce faire, vous pouvez vous servir d’une échelle, bien stable de préférence, avec l’aide d’un adulte pour la tenir si nécessaire. Inutile de marcher sur le toit, vous risqueriez de tomber si jamais celui-ci était déjà fortement endommagé. Servez-vous plutôt de jumelles si vous éprouvez des difficultés pour bien le voir. Ce moyen permet aussi de rester bien en sécurité sur le sol dans certains cas. Enfin, si vous éprouvez le moindre doute quant à vos talents de funambule, vous pourrez toujours faire appel à un professionnel qui fera la vérification à votre place.

Les éléments à inspecter avant un hiver

Durant l’hiver, la toiture est sujette à d’importants changements de température, entre le gel et le dégel, la tombée et la fonte des neiges, voire parfois quelques précipitations. Aucun toit ne saurait rester de glace face à ces agressions, et vous risquez de vous retrouver sans toit à la fin de l’hiver si celui-ci était déjà fortement abimé auparavant. Mais ne vous alarmez pas, car nous allons vous donner les indications nécessaires à une bonne vérification.

Commencez déjà par examiner l’état de la charpente, qui est en quelque sorte le squelette de votre toiture. Celle-ci devra être en parfait état, sans la moindre trace d’affaissement ou d’humidité. La charpente est particulièrement vulnérable à la suite d’un aménagement des combles. À moins que vous n’ayez récemment entrepris des travaux, l’existence de sciure et de trous indique souvent la présence d’insectes xylophages, comme les termites. L’extermination est alors nécessaire.

Une fois dehors, procédez à la vérification de l’état de la couverture. Celle-ci est rarement indemne de quelques souillures, et vous tomberez probablement sur beaucoup de poussière, ainsi que de la mousse ou d’autres végétaux. Dans ce cas, un nettoyage s’impose.

Mêmes si les tuiles ou les tôles sont en bon état, le faîtage et les arêtiers sont souvent bien plus endommagés car moins résistants. Si vous ne savez pas de quoi il est question, il s’agit des éléments longilignes qui assurent l’étanchéité aux angles du toit, sur les côtés pour les arêtiers, et sur le sommet pour le faîtage. Jetez également un coup d’œil aux noues, où s’accumulent feuilles et autres débris. Les noues sont suitées en-dessous des arêtiers, vers l’intérieur.

Les éléments saillants du toit sont bien plus exposés aux agressions, causées notamment par le vent.  Ils doivent pour cela subir une vérification minutieuse et plus fréquente.

Prenez ensuite le temps de nettoyer les gouttières. Celles-ci devront être bien propres afin d’éviter les bouchages. Vérifiez en même temps l’état de leurs soudures.

Votre toit pourra potentiellement comporter d’autres éléments, notamment pour la ventilation, comme un raccord de cheminée, un aspirateur de fumée, ou de simples décorations (girouettes, épis, etc.). Examinez-les et procédez à leur remplacement si nécessaire.

À quel moment procéder à la vérification ?

Si vous venez d’emménager dans une maison neuve, il est inutile de faire l’examen du toit, sauf après de fortes intempéries, de la grêle, ou à la suite de travaux nécessitant de marcher sur le toit, comme la mise en place d’une antenne.

Passé un délai de cinq ans, faites la vérification du toit avant chaque hiver, c’est-à-dire une fois par an.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici